Barrikad

819 446-0095 info@barrikad.com

Menu

Les choses ont bien évolué

By In Système de sécurité On 18 juillet 2014


Les choses ont bien évolué depuis l’homme des cavernes qui utilisait une pierre pour bloquer l’accès de sa grotte aux animaux. La serrure est apparue, mais la serrure ne suffisant plus, les systèmes d’alarme ont été inventés!

Que ce soit parce que vous vivez seul, parce que plusieurs cambriolages ont eu lieu récemment dans votre quartier, ou parce que vous avez quelques biens de grande valeur, vous songez à faire installer chez vous un système d’alarme? C’est une bonne solution, moyennant certaines conditions.

Un système d’alarme est fait de plusieurs composantes qui, reliées les unes aux autres, veillent à votre sécurité. Les plus importantes sont le tableau de contrôle (c’est le cerveau de l’appareil), le clavier (on y compose un code afin d’activer ou de désactiver le système) et une alarme.

Alors que le tableau de contrôle doit être caché (le système deviendrait inopérant si un voleur parvenait à l’arracher), le clavier est généralement placé près d’une porte d’entrée (après avoir pénétré dans sa demeure, l’utilisateur a habituellement 30 secondes pour désactiver le système).

En plus des principales composantes, un système de base comporte aussi deux ou trois détecteurs périmétriques (contacts magnétiques) qui s’installent sur les portes d’entrée, incluant la plupart des portes de garage (certaines sont si sécuritaires qu’elles n’en ont pas besoin). Ces détecteurs sont composés d’un aimant placé sur le battant de la porte et d’un interrupteur placé sur le cadre ou à l’intérieur de celui-ci. C’est grâce à eux que, lorsqu’un intrus ouvre la porte, l’alarme se déclenche.

Le système de base s’accompagne aussi d’un ou deux détecteurs volumétriques (communément appelés détecteurs de mouvement). Ceux-ci s’installent à l’intérieur, là où l’on doit absolument passer pour aller d’une pièce à une autre. Ils détectent la présence d’un intrus soit par sa chaleur corporelle (détecteur à ondes infrarouges), soit par ses mouvements (détecteur à faisceaux infrarouges ou à ultrasons). À noter : certains détecteurs volumétriques sont spécialement conçus pour les solariums (ces pièces peuvent devenir très chaudes); d’autres pour les maisons où vivent des animaux domestiques (à condition que ces derniers ne pèsent pas plus de 80 lbs).

Ce système de base est généralement suffisant pour que vous soyez bien protégé. Vous craignez qu’on pénètre chez vous par une fenêtre et estimez que le détecteur volumétrique agirait alors un peu tard? Vous pouvez faire installer aux fenêtres faciles d’accès des détecteurs périmétriques (certains vous permettent de les laisser entrouvertes) ou encore des détecteurs de bris de verre (ces derniers sont sensibles au bruit que fait le verre lorsqu’il se brise).

Vous désirez pouvoir donner vous-mêmes l’alarme? Le clavier du système d’alarme comporte à cette fin un bouton d’appel d’urgence. Vous pouvez aussi en faire installer un à un endroit plus stratégique (par exemple, près du lit ou dans la salle de bain). Comme vous pouvez choisir de porter sur vous, au cou, au poignet ou à la taille, un accessoire muni d’un tel bouton.

Écrit par Maryse Guénette, du Service d’agence de presse d’Option consommateurs


Veuillez patienter...

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Vous voulez recevoir nos toutes dernières nouvelles en matière de sécurité ? Inscrivez-vous à notre infolettre.